samedi 17 novembre 2018

Kenyon Cox (1856-1919) - Portait of Augustus Saint-Gaudens



Kenyon Cox (1856-1919)
Portait of Augustus Saint-Gaudens, 1908
Oil on canvas (85,1 x 119,7)
The Metropolitan Museum of Arts


Le peintre, illustrateur et écrivain  américain  Kenyon Cox, compte parmi les enseignants de la première heure de l'Art Students League of New York, dont il a conçu le logo.
 En 1877, il part pour Paris où il est l'élève de Carolus Duran puis de Jean-Léon Gérôme, Alexandre Cabanel et Henri Lehmann à l'école des Beaux-Arts.C'est là qu'il   rencontre notamment Augustus Saint-Gaudens avec lequel il se lie d'amitié. Lors de son séjour en Europe, il voyage en France et en Italie où il découvre les œuvres des maîtres de la Renaissance.
 En 1882, il rentre aux États-Unis et s'installe à New York. Il peint mais réalise aussi des illustrations, qui lui apportent une certaine notoriété. Il écrit par ailleurs des critiques artistiques pour le New York Evening Post. Plus tard, il poursuit dans cette veine et écrit pour d'autres magazines, comme The Nation, Century ou Scribner’s. En 1883, il publie un premier poème qui remporte un certain succès dans les cercles artistiques. À partir de 1893, Kenyon Cox se consacre lui-même de plus en plus à la peinture murale. Il remporte en 1910 la médaille d'honneur de la peinture murale décernée par l'Architectural League et est président de la société nationale des peintres muraux de 1915 à 1919. SA fille, Allyn Cox, né en 1896, devint elle même une muraliste célèbre.

____________________________________________
2018 - Men Portraits
Un blog de Francis Rousseau

vendredi 16 novembre 2018

Augustus Saint-Gaudens (1848–1907) - Hiawatha



Augustus Saint-Gaudens (1848–1907)
 Hiawatha, 1871–72, carved 1874.
 Marble, (152.4 x 87.6 x 94.6 cm). 
The MET, New York 


 Ce marbre est actuellement exposé dans l'exposition  Native Perspectives au Metropolitan Museum of Art de New York.  
Le sculpteur  et médailleur américain Augustus Saint-Gaudens, est d’origine française par son père,  qui était cordonnier à Aspet dans les Pyrénées tandis que sa mère, Mary McGuiness, était irlandaise. Arrivé à New York  à l'age de 6 mois, il y grandit puis devient apprenti chez un graveur de camées en prenant des cours d’art à la Cooper Union et la National Academy of Design1.
En 1867, son apprentissage terminé, il se rend à Paris où il étudie dans l’atelier de François Jouffroy aux Beaux-arts de Paris.  En 1870, il quitte Paris pour Rome, pour étudier l’art et l’architecture.
En 1876, il remporte une commande pour le bronze du Memorial David Farragut et loue un studio au no 49 rue Notre-Dame-des-Champs à Paris. Le monument est inauguré au Madison Square Park de New York le 25 mai 1885. En 1892-1894, il créa Diana en girouette pour le deuxième bâtiment du Madison Square Garden. Cette  statue sommitale de la tour de 91 m de haut, fut longtemps le point le plus élevé de la ville et le premier de cette partie de Manhattan à être éclairée à l’électricité la nuit. La statue et sa tour ont constitué un point de repère jusqu’en 1925, date à laquelle  lorsque le bâtiment fut démoli.
Il réalisa de nombreux monuments glorifiant les héros de la guerre de Sécession, comme le Monument à Robert Gould Shaw de Boston, ceux du général Logan et du président Abraham Lincoln à Chicago, et enfin celui du général Sherman de Central Park à New York. Il dessine aussi la pièce d'or de 20 dollars en 1905-1907 dite Saint-Gaudens Double Eagle.
Il est l’un des sept membres fondateurs de l’Académie américaine des arts et des lettres à sa fondation en 19048. Il a été membre des Tilers, un groupe d’artistes et d’écrivains new-yorkais de premier plan, auquel appartenaient également Winslow Homer et William Merritt Chase. Il était également membre du Salmagundi Club (en) new-yorkais

____________________________________________
2018 - Men Portraits
Un blog de Francis Rousseau

jeudi 15 novembre 2018

Giovanni Bellini (1430-1516) (école de) - Le jeune homme au bonnet rouge



Giovanni Bellini (1430-1516)  (école de)
Le jeune homme  au bonnet rouge
Huile sur toile  (59 x 42, 5 cm),
Private owner

Le jeune est représenté de profil tête tournée vers la à droite, sur un ciel bleu dont il se détache nettement. Sa tunique de couleur rouge soigneusement  plissée se termine par  un petit col montant, sous lequel un col de chemise blanc  qui s'en détache très légèrement
Sous le bonnet rouge de forme  rond qui donne son titre au tableau émerge une chevelure coiffée avec précision et uniformément  aplatie selon la mode de l’époque, comme on peut le voir aussi dans la coiffure du "Portrait d’un jeune homme" de Giorgione au Musée de Budapest. Le regard légèrement rêveur du jeune homme se retrouve aussi dans d'autres œuvres de l'artiste.
La composition, qui a sans doute  été considérablement restaurée en raison de son âge et éventuellement partiellement retravaillée, notamment à l'arrière-plan, montre dans la partie inférieure un parapet à caissons marbré.

Bien que, pour le moment, il n’ait pas encore été procédé à une classification plus précise de la peinture dans l’œuvre d’un peintre de renom, les caractéristiques stylistiques montrent qu’il s’agit d’une interprétation picturale du début de la Renaissance en Italie.
 L'oeuvre qui n'est pas clairement attribuée à Giovanni Bellini bien qu'elle se rapproche beaucoup de son  Portrait du doge Mocenigo »,  peut avoir été peintepar un des ses proches ou élèves comme Piero del Pollaiuolo ou  Ghirlandaio  ou même  Piero della Francesca,

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mercredi 14 novembre 2018

Konstantin Somov (1869–1939) - Homme nu allongé



Konstantin Somov (1869–1939)
Homme nu allongé, 1938 
Collection privée

Il s 'agit encore dans ce tableau, une fois de plus,  du modèle préféré de Konstantin Somov, Boris Mikhailovich Snejkovsky, âgé sur cette toile  de 28 ans et que Somov a peint pendant toute sa vie  ! 
Boris Mikhailovich Snejkovsky naquit né le 23 juillet 1910 à Odessa. Son père était capitaine de navire dans la flotte russe de volontaires. Au moment de la Révolution, Boris, âgé de sept ans, et sa mère ont parcouru tout le pays - d'Odessa à Vladivostok - pour rejoindre le père et son navire. La famille a quitté la Russie en mai 1919 et est arrivée à Ellis Island, porte- Est des Etats Unis un mois plus tard. Visiblement elle n'entrera pas aux Etats Unis puisqu'on la retrouve ensuite à Istanbul en 1920 puis, deux ans plus tard, à Gołdap en Prusse orientale (maintenant Pologne); sa mère avait une soeur qui y habitait. Les Snejkovsky n'y restèrent pas longtemps non plus (moins d'un an?) - avant de déménager à Berlin. Là aussi... ils ne sont restés dans la capitale allemande que quelques mois avant de s'installer définitivement à Paris. Boris devient un citoyen français naturalisé en 1937. Il se marie également cette année-là et commence son service militaire; il a été démobilisé en 1940 après la défaite de la France et a divorcé en 1942. Plus tard, il s'est remarié - à Christiane Karcher - avec laquelle il a eut au moins un enfant et s'est déclaré aux autorités comme "comptable" et "professeur d'éducation physique". C'est entre la Russie et Paris que Somov a peint la majorité des portraits de Boris.... une histoire entre un modèle et son peintre qui dura toute une vie et qui fut loin d'être calme. Boris s'est suicidé le 24 février 1978 à l'âge de 77 ans. Il a été enterré au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois où sont enterrés de nombreux émigrés russes... dont Somov lui même.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau


mardi 13 novembre 2018

Károly Ferenczy (1862-1917) - Wrestlers I & III









Károly Ferenczy (1862-1917)
1. Wrestlers I, oil  on canvas,  1912, 70 x 50 cm, Private collection  
2. Wreskers III, oil on canvas, 1912,  63 x 47cm, Private collection 

Le peintre hongrois Károly Ferenczy,  membre et figure majeure de la communauté d'artistes  Nagybánya, a peint plusieurs fois dans sa vie, le thème des lutteurs et d'une façon générale des métiers du cirque.   
 Ferenczy est considéré comme le "père de l'impressionnisme et du post-impressionnisme hongrois" et le "fondateur de la peinture hongroise moderne". On trouve une cinquantaine de ses oeuvres  à  Galerie nationale hongroise; dautres sont repartis entres diverses  institutions régionales, notamment le musée Ferenczy Károly, fondé dans sa ville natale de Szentendre, et des collectionneurs privés.
En 1966, la Galerie nationale hongroise organisa une grande exposition sur le travail de la communauté Nagybánya,: The Art of Nagybánya. En novembre 2011, cette meme institution consacrait une  grande rétrospective de Ferenczy.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

lundi 12 novembre 2018

Francesco d'Ubertino Verdi detto Il Bacchiacca (1494-1557) - Courtisan au chapeau de fourrure rouge

http://menportraits.blogspot.com

Francesco d'Ubertino Verdi  detto Il  Bacchiacca (1494-1557)  
Courtisan au chapeau de fourrure rouge
Huile sur panneau de bois (45 x 30.9 cm)
Fondation Bemberg, Toulouse, France 


Le peintre de l'Ecole florentine Francesco d'Ubertino Verdi dit Il Bacchiacca, appartenait à une famille d'au moins cinq voir  peut-être huit artistes. Son père était un orfèvre connu son frère aîné était peintre de même que son jeune frère qui était aussi brodeur  Son fils fut peintre ainsi que son petit fils..
En 1540,  Francesco d'Ubertino  Verdi devient peintre de la cour du duc Cosme Ier de Toscane  et de la duchesse Éléonore de Tolède. Dans cette fonction, il côtoya les artistes florentins les plus importants de cette époque, comme Il  Pontormo, Agnolo Bronzino, Francesco Salviati, Niccolò Tribolo, Benvenuto Cellini, Baccio Bandinelli, et son beau-frère Giovanni Battista del Tasso. 
Sa première mission importante fut de peindre les murs et le plafond du studiolo, avec des plantes, des animaux et un paysage. Ce décor du Palazzo Vecchio reste un témoignage important de l'intérêt de Cosme pour la botanique et les sciences naturelles. Il décora également de fresques une grotte du jardin du palais Pitti, et réalisa les dessins pour le lit matrimonial de François Ier de Médicis et Jeanne d'Autriche. Ces œuvres reflètent bien les interpénétrations des styles, entre la peinture du Nord et du Sud de l'Europe à la Renaissance, qui satisfaisait la clientèle des cours européennes. Il réalisa aussi plusieurs portraits de personnalité de son temps dont ce Courtisan au chapeau de fourrure rouge excellent exemple du culte de la beauté et du raffinement qui caractérisait la cour de Cosme de Médicis à Florence. On note le souci de la représentation du  détail vestimentaire avec ce ruban de soie placé sour le cou du jeune homme et noué au sommet du chapeau pour le tenir en place contre le traitre vent des hivers florentins.  

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

dimanche 11 novembre 2018

Norman Rockwell (1894-1978) - Willie Gillis in Convoy

 http://menportraits.blogspot.com


Norman Rockwell  (1894-1978)
 Willie Gillis in Convoy, 1941  
 Huile sur toile 
(109,2 x 89cm) 
 Private owner 

Willie Gillis est un personnage imaginaire inventé par Norman Rockwell pour incarner avec le maximum d'émotion possible l'archétype des jeunes recrues américaines engagées dans la Seconde guerre mondiale.  A propos de Gillis il déclara au New York Times :  « Pour une série  de couvertures de que l'on m'avait commandé, j'avais imaginé ce personnage, une  sorte d'innocent soudainement  pris dans une vie complètement étrange et  décrivant les expériences militaires d'un jeune civil»
 La première couverture de The Saturday Evening Post, mettant en scène le soldat fictif de Norman Rockwell, Willie Gillis, a été publiée le 4 octobre 1941. Au cours des cinq années suivantes, Rockwell a peint onze couvertures pour  The Post mettant en scène Gillis et ses aventures au sein des forces armées combattantes . 
Mais bien qu'imaginaire, Willie Gillis est cependant bien réel : il s'agit  de Robert Otis Buck, un garçon d’Arlington, dans le Vermont, que Rockwell  avait repéré lors d’une fête folklorique  campagnarde. Buck avait cet air  innocent que Rockwell recherchait pour le rôle de Gillis et ayant été exempté de guerre, il offrait la garantie d'être disponible assez longtemps pour que Rockwell puisse achever la longue série qu'il prévoyait sur la vie d'un soldat. C’est la femme de Rockwell, Mary, qui trouva  le nom Willie Gillis,dans un livre pour enfants.
Rockwell utilisa le personnage de Willie Gillis pour projeter une vision plutôt optimiste et émouvante du monde... et ce même face à une guerre mondiale. Contrairement à beaucoup de ses contemporains, il n' a jamais évité de rendre compte de scènes faisant allusion au combat, mais il a toujours évité d'en décrire explicitement les horreurs. 
 Dans ce tableau, Rockwell représente Gillis à l'arrière d'un camion de transport avec plusieurs de ses camarades. Rockwell se sert d' une foule  détails pour améliorer les nuances narratives de son œuvre bâtie comme un récit. Le nuage de poussière et les feuilles qui tourbillonnent au premier plan indiquent que le camion est en mouvement. Entassés à l'arrière du camion, les soldats semblent voyager depuis pas mal de temps : l'un  fait une  sieste , un autre mange une pomme,  tandis qu'un dernier  fume un cigarette en  regardent au loin d'un air songeur. Seul le héros de ce mini récit, Gillis - qui arbore autour de son cou un patte de lapin porte bonheur - reste éveillé, les yeux écarquillés dans une posture rigidement militaire, prêt à faire face à l’ennemi chaque fois qu’il se présentera, la main sur le fusil... "la fleur au fusil" a-t-on envie de dire ! 
Malgré ses qualités picturales et l'intense emotion qui s'en dégage, ce Willie Gillis in Convoy, ne trouva jamais  l'approbation des rédacteurs en chef du magazine, et ne fut jamais imprimée comme couverture du magazine.  Elle resta dans  le studio de Rockwell à Arlington jusqu’en 1951, date à laquelle F. Earl Williams, directeur du Gardner High School à Gardner dans le Massachusetts, rende visite à Rockwell. Williams se lança dans une description si pertinente de cette oeuvre que Rockwell 
fut surpris et touché.  Estimant qu'il n'avait jamais entendu quelqu'un comprendre et décrire aussi bien parfaitement ce qu'il essayait d'exprimer avec ce travail, il décida, en   guise de remerciement, de faire don de la peinture à la Gardner High School, où elle est restée pendant plusieurs années, avant de passer en vente aux enchères chez Sotheby's à New York le 21 mai 2014. où elle fut adjugée pour 2.285.000 USD. 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau


samedi 10 novembre 2018

Francesco Salviati (1510-1563) - Jeune homme coiffé d'un bonnet


 Francesco Salviati (1510-1563)  
Jeune homme coiffé d'un bonnet 
Sanguine (26, 5 x 21, 3 cm) 
Annoté à la plume et à l 'encre burne Fra Bartolemo di S. Marco 
Musée du Louvre Paris 


Notice du Louvre Paris concernant cette oeuvre  : 
" Le Jeune homme coiffé d'un bonnet est un dessin préparatoire pour le Portrait d'un luthiste (Paris, Musée Jacquemart-André), tableau apprécié comme l'une des œuvres les plus séduisantes du XVIe siècle. Dessin de jeunesse de très bonne qualité, il peut être considéré comme représentatif de la production de Salviati et de celle de son époque.
Le jeune homme, vu de face, regarde le spectateur, attitude que l'artiste a reprise dans le tableau. Cette œuvre appartient au début de son séjour romain, époque à laquelle il entre au service du cardinal Giovanni Salviati. Ce mécène cultivait une vraie passion pour la musique et s'occupait de l'éducation d'un luthiste, Jacquet du Pont ; il est tout à fait probable que ce jeune homme soit celui que Salviati a représenté ici.
Salviati a exécuté ce portrait après sa formation artistique dans l'atelier d'Andrea del Sarto à Florence. Il avait certainement vu les études de visages de son maître mais surtout le Portrait d'Andrea Quaratesi (Londres, British Museum) de Michel-Ange, dont une copie circula très vite  à Florence et qui frappa immédiatement l'esprit des artistes. L'œuvre a été rapprochée d'autres dessins de Salviati : la comparaison avec le Portrait d'un jeune homme en buste portant un chapeau (Chatsworth) est particulièrement pertinente, même si le portrait du Louvre a un air moins spontané ; on peut encore établir une relation avec le Portrait de jeune homme (collection particulière) dans lequel le trait est légèrement moins sûr. Notre dessin préparatoire est un véritable exemple du grand travail d'observation d'un jeune artiste talentueux : les hachures sont très fines et le visage est traité soigneusement, surtout le cou ; la façon avec laquelle Salviati utilise la sanguine donne l'impression d'une matière douce au toucher ; enfin, la lumière qui vient de droite éclaire seulement une partie de la figure.
Vasari considérait Salviati comme l'une des rares personnalités artistiques polyvalentes parmi les maniéristes. Devenu célèbre comme peintre, il était un grand dessinateur ; il créa également des modèles pour des œuvres relevant d'autres techniques : gravures, médailles et emblèmes, cartons de tapisseries destinés à de somptueuses tentures."

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

vendredi 9 novembre 2018

Ilya Repin (1844-1930) - Portrait d' Isaak Izrailevich Brodsky


Ilya Yefimovich Repin (1844-1930)
Portrait d' Isaak Izrailevich Brodsky, 1913
Huile sur toile (74 x 45cm)
Collection privée


Dès le début de son activité créatrice, dans les années 1870, Répine devient une des figures clés du réalisme russe. Il réussit à refléter dans sa production picturale la diversité de la vie qui l'entoure, à embrasser dans son œuvre toutes les dimensions de son époque, à aborder les thèmes qui traversent la société et à réagir vivement à l'actualité . Son langage pictural a une plasticité qui lui est personnelle, et il s'approprie différents styles, depuis celui des peintres espagnols et hollandais du 17e siècle jusqu'à ceux d'Alexandre Ivanov ainsi que des éléments des impressionnistes français qui lui sont contemporains, mais qu'il n'a jamais vénérés.
L'œuvre de Répine s'épanouit dans les années 1880. Il compose alors une galerie de portraits de ses contemporains, travaille comme peintre d'histoire et de scènes de genre.
Selon Vladimir Stassov, l'œuvre de Répine est ainsi une « encyclopédie de la Russie d'après l'abolition du servage ». Il passe les 30 dernières années de sa vie en Finlande, dans sa propriété des Pénates à Kuokkala. Il continue à y travailler, bien que moins intensément qu'avant. Il écrit des mémoires, dont une partie est publiée dans le livre de souvenir «Далёкое близкое» (Loin et proche).

Isaak Izraïlevitch Brodsky est un peintre soviétique dont le travail s'inscrit dans le réalisme socialiste soviétique.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

jeudi 8 novembre 2018

Carlos Federico Sáez (1878-1901) - Retrato del Sr. J.C.M.

http://menportraits.blogspot.com

Carlos Federico Sáez (1878-1901)
 Retrato del Sr. J.C.M, 1899,
 (Oleo sul tela  50 x 61cm)
Museo Nacional de Artes Visuales, Montevideo 


Artiste uruguayen, né à Montevideo, Carlos Federico Sáez Sáez a peint principalement des portraits. Son style  se caractérise par des coups de pinceau très larges  lâches qui parviennent cependant  toujours au rendu de ses personnages une précision réaliste. Pendant son séjour en Italie, il a peint plusieurs portraits à l 'huile sur "la réserve "de la toile (la toile est laissée visible),  une technique  tres novatrice à la fin du 19 e siècle, où elle n 'était utilisée sur papier  que par de rares aquarellistes   et qui sera très utilisée  au 20e siècle  dans l’art abstrait. 
Au cours de sa courte carrière, il a réalisé plus de 70 peintures à l'huile et 100 dessins. Il est considéré comme l'un des principaux artistes uruguayens et le premier à produire de l'art véritablement moderne.
Peu ou pas du tout connu en Europe, les œuvres  de ce grand peintre sont principalement conservées  en Uruguay au  Museo Nacional de Artes Visuales de Montevideo,  au musée Juan Manuel Blanes de Montevideo, à la galerie Pinacoteca Eusebio Giménez de sa ville natale de Mercedes et au MALBA de Buenos Aires.
____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mercredi 7 novembre 2018

Auguste Renoir (1841-1919) - Portrait d'homme (Monsieur Charpentier)

http://menportraits.blogspot.com

Auguste Renoir (1841-1919)
Portrait d'homme (Monsieur Charpentier), c. 1879. 
huile sur toile  (32.5 x 25 cm)
 The Barnes Foundation  

Ce célèbre peintre français, membre a part entière du groupe des Impressionistes et qui a peint quelquess 4000 toiles pendant sa vie n'a pas toujours de bonnes périodes.   Ce portrait date précisément d'un période de sa vie ou Renoir était dans la misère et où personne ne voulait de ses toiles  ! Pourtant deux années avant  ce  portrait, en  1877,  il avait réalisé son chef-d'œuvre le plus célèbre  : le Bal du moulin de la Galette. Le tableau  qui ne trouvait pas acquéreur fut heureusement acheté par Gustave Caillebotte, que sa fortune personnel mettait à l'abri du besoin et qui non content d'être un des membres du groupe ( et quel!)  en était aussi le principal mécène.
Autour de 1880, Renoir est en pleine misère : il n'arrive pas à vendre ses tableaux et la critique est souvent mauvaise ; il décide de ne plus exposer avec ses amis impressionnistes mais de revenir au Salon officiel, seule voie possible vers le succès.
Grâce à des commandes de portraits prestigieux - comme celui de Monsieur Charpentier (ci-dessus) et de Madame Charpentier et ses enfants en 1878 - il se fait connaître et obtient de plus en plus de commandes.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mardi 6 novembre 2018

Peter Paul Rubens (1577-1640) - Seated Male Youth


http://menportraits.blogspot.com

Peter Paul Rubens  (1577-1640) 
Seated Male Youth ca. 1613
 Black chalk, heightened with white chalk, on light gray paper. 1(500 x 299 mm) 
The Morgan Library & Museum

Ce magnifique dessin acquis par Pierpont Morgan en  1909, pour ses collections provenaient de la  collection de William Bates mise en vente à Londres chez Sothebys le 18 janvier 1887.
 Il s'agit d'une dessin  préliminaire  (1613)  à l'étude de la figure centrale de la peinture "Daniel dans la fosse aux Lions "  (Daniel in the lion 's den)  conservée actuellement à la National Gallery of Art, Washington (vignette ci-dessous).
Daniel dans la fosse aux lions fait référence à deux épisodes de la Bible relatés dans le Livre de Daniel. Selon le récit biblique, Daniel fut jeté aux lions par deux fois. La première fois par Darius II pour une journée et la deuxième fois, quelques années plus tard, par Cyrus le Jeune, pendant une semaine. Dans les deux cas,  ayant prié le "vrai Dieu " il sortit de l'épreuve indemne.
« Daniel aux lions » constitua un stéréotype majeur de l'imagerie chrétienne à partir de l'an mil jusqu'au XIVe siècle, se déclinant à l'envie des manuscrits aux mosaïques pour les églises orientales et aux sculptures pour les églises romanes en Occident.


http://menportraits.blogspot.com
Peter Paul Rubens (1577-1640) - Daniel in the Lions' Den
oil on canvas ( 224, 2 x 330, 5 cm),
 National Gallery of Art, Washington  DC

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

lundi 5 novembre 2018

Edmé Bouchardon (1698-1762) - Homme nu assis

http://menportraits.blogspot.com

Edmé Bouchardon (1698-1762) 
Homme nu assis
Musée Atger, Montpellier

Le sculpteur et dessinateur français  Edmé Bouchardon, est plus connu pour ses sculptures que pour ses dessins, essentiellement des sanguines, toutes de sa main et magnifiques.  On le considère comme un point d'équilibre entre la sévérité de l'Antique et la grâce du naturel rocaille. Il est également vu comme un précurseur du néoclassicisme en sculpture.  On lui connaît une cinquantaine de statues et de nombreux dessins. 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

dimanche 4 novembre 2018

Paul Cézanne (1839-1906) - Paysan debout les bras croisés


http://menportraits.blogspot.com

Paul Cézanne (1839-1906)
Paysan debout les bras croisés,  c. 1895 
Huile sur toile  (82.5 × 59cm)
The Barnes Foundation

Cézanne a peint environ 300  tableaux sur lesquels 54 sont parvenus jusqu'à nos jours. Il a également détruit une partie de son œuvre.
Cézannea  peint de nombreux portraits d'hommes, critiques et amis collectionneurs servant à tour de rôle, de modèles d'un archétype masculin. Mais en dehors de ses amis et des membres de sa famille, Paul Cézanne aime aussi  peindre les paysans, les bonnes et les ouvriers agricoles du Jas-de-Bouffan. Il peint ainsi plusieurs portraits de son jardinier d(ont le tableau ci-dessus) et celui d'une femme solide aux mains lourdes devant une simple cafetière. Des gens simples avec lesquels il aime vivre et manger un peu de fromage, des figues et des noix...

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

samedi 3 novembre 2018

Gerardo Sacristán Torralba (1907-1964) - Joven sentado con libro, 1930.

http://menportraits.blogspot.com

Gerardo Sacristán Torralba (1907-1964)  
 Joven sentado con libro, 1930.

Considéré comme l'un des grands portraitistes espagnols du 20e siècle, Gerardo Sacristán Torralba, participa cependant à très peu d'expositions de son vivant.  Il n'aimait pas l'exercice et préférait ne pas montrer à ses commandes de portraits  au public. On les retrouve aujourd'hui dans des collections privées en Espagne et dans le sud de la France. 


____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

vendredi 2 novembre 2018

Reginald G. Eves (1876-1941) - African Portrait No 2

http://menportraits.blogspot.com

Reginald G. Eves (1876-1941) 
African Portrait No 2
 National Portrait Gallery 

Le peintre britannique Reginald Grenville Eves  a réalisé des portraits de nombreuses personnalités militaires, politiques et culturelles de l'entre-deux-guerres.  Ses œuvres font partie des collections de la Tate et de la National Portrait Gallery 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

jeudi 1 novembre 2018

William Etty (1787-1849) - Reclining Male Nude, raised right Knee

http://menportraits.blogspot.com


William Etty (1787-1849) 
Reclining Male Nude, raised right Knee
(oil on milboard - 60 x49,5 cm) 
The Courtaud Gallery, London

Le peintre anglais William Etty est surtout connu pour ses tableaux de nus et ses grandes compositions historico- mythologiques. Il fut fait Membre extraordinaire de la Royal Academy en 1834 grâce à sa grande composition Pandore couronnée par les Saisons,  achetée par son ancien professeur, Thomas  Lawrence.  Grand voyageur, il s'inspira largement de ce qu'il put voir dans les grans musées européens à Florence, Rome, Venise ou Paris. Son nom est passé a la postérité surtout grâce à son grand père,  un meunier qui inventa un pain d 'épices encore largement commercialisé de nos jours ! 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mercredi 31 octobre 2018

Pekka Halonen (1865-1933)

http://astilllifecollection.blogspot.com

Pekka Halonen (1865-1933)
Niittomiehet (Les faucheurs), 1891
Private collection 

Le peintre et professeur finlandais Pekka Halonen est plus que tout autre artiste-peintre, étroitement associé au style romantique national, le Carélianisme. A Paris où il étudie, il se lie d'amitié avec Paul Gaughin qui aura une influence décisive sur son oeuvre. Les deux hommes seront durablement amis.  De retour en  Finlande, Halonen  reçoit une importante dotation d'Etat déclenchée par une de ses oeuvres, Tukkinuotiolla. Il se lie d'amitié avec Akseli Gallen-Kallela, Eero Järnefelt et Emil Wikström et devient une figure majeure du mouvement pictural national finnois.  Sa dernière œuvre majeure est la peinture murale Tukinuitto de 1925, que le Conseil d'État lui commande pour son bureau international de la Société des Nations à Genève. La même année 1925, il reçoit le titre de professeur.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mardi 30 octobre 2018

Glyn Warren Philpot (1884 -1937) - Patrick Buchan-Hepburn

http://menportraits.blogspot.com

Glyn Warren Philpot (1884 -1937) 
Patrick Buchan-Hepburn, Lord Hailes, 1934 
Private owner

Patrick George Thomas Buchan-Hepburn, 1er Baron Hailes ( 1901 - 1974)  était un homme politique conservateur britannique et le seul gouverneur général  de la Fédération des Indes occidentales (1958– 1962). Buchan-Hepburn commença sa carrière en politique comme secrétaire personnel de Winston Churchill et conseiller du comté de London.
Buchan-Hepburn mourut en novembre 1974 à l'âge de 73 ans, date à laquelle sa baronnie s'éteignit.

Glyn Warren Philpot, est un peintre et sculpteur anglais, surtout connu pour ses portraits à l'huile.
Il étudie à la Lambeth School of Art en 1900, puis à l'académie Julian de Paris auprès de Jean-Paul Laurens.  Fort de toutes ses recompenses et reconnaissances, Philpot se spécialise dans les portraits qu'il peint au rythme d'un par mois, ce qui lui assure des honoraires de plus en plus confortables à mesure que ses portraits gagnent en  notoriété... ce qui arrive assez rapidement. 
Cette relative aisance financière lui permet de voyager en France, en Italie aux États-Unis ou en Afrique du Nord, où il a le loisir de trouver des sujets à sa guise dans un style parfois symboliste. 
En août 1915, Philpot fait la connaissance du jeune officier Vivian Forbes pendant qu'ils suivent  ensemble leurs  classes militaires aux Royal Fusiliers à Aldershot. Ils parviennent tous deux au grade d'officier et sont démobilisés en 1917.
Forbes débute alors une carrière de peintre, conseillé par Philpot, et leur relation devient intime au point qu'ils se lient d'une amitié amoureuse qui durera 20 ans.  
Entre 1923 et 1935, dans leurs années de bonheur, les deux peintres partagent un appartement et un atelier à Londres à Lansdowne House (Lansdowne Road).  

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau


lundi 29 octobre 2018

Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le billard

http://menportraits.blogspot.com

Gustave Caillebotte
Le billard, 1878  (inachevé)  
Collection particulière 

Toile très forte  Le Billard,  est le seul tableau connu de  Caillebotte où il peint l'intérieur de la  demeure familiale d'Yerres, grande propriété de campagne de 11 hectares acquise par son père Martial en 1860, alors que Gustave avait 12 ans, et revendue en 1879. Il peindra dans cette région de l'Essonne, de 1875 à 1879, quelques uns de ses tableaux les plus importants. 
Depuis 1973, cette vaste propriété appartient à la ville d'Yerres qui a transformé la Ferme en lieu d'exposition et réaménagé le parc anglais à l'identique de ce qu'il était au temps de Caillebotte. 
Oeuvrre inachevée, Le Billard permet de comprendre aussi comment l'artiste concevait la composition de sa toile.  Dans de nombreuses tableaux de Caillebotte, la palette gris-violet prédomine, ce qui fit écrire à Edmond Duranty « il se pourrait qu'il fut une victime de la gamme violette et de la gamme bleue ». 
____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

dimanche 28 octobre 2018

Jean Cocteau (1889-1963) - Portrait de Jean Desbordes

http://menportraits.blogspot.com


Jean Cocteau (1889-1963)
Portrait de Jean Desbordes, c. 1928 
 (Lavis d'encre, aquarelle et pastel sur papier)

L'écrivain et poète français  Jean Desbordes est  né dans les Vosges décédé à Paris le 6 juillet 1944, torturé par la Gestapo.
Jusqu'en 1925, il habite la campagne. À part sa mère, ses sœurs et ses bêtes, il ne voit personne.
Dans sa solitude, il tombe sur un livre de Jean Cocteau, Le Grand Écart. Passionné par cet écrit, il lui envoie une lettre sous le pseudonyme de « Jean De List » avec quelques feuillets que lui-même a écrit. Jean Cocteau lui répond : « Ton feu met le feu aux pages... Calme toi... »
En juillet 1926, il devient le secrétaire de Jean Cocteau et entretient avec lui une relation amoureuse. Jean Cocteau réalise une série de portraits de lui. Ils seront exposés avec des illustrations pour Œdipe-Roi et publiés en 1929 à 213 exemplaires sous le titre 25 dessins d'un dormeur le représentant endormi en costume de marin. En juin 1928,Jean Desbordes écrit l'essai poétique J'adore préfacé et médiatisé assez bruyamment par Jean Cocteau  qui  lui réserve même ,du coup, un rôle au cinéma dans son film Le Sang d'un poète, réalisé en 1930.
Après sept ans de vie commune, Jean Desbordes quitte Cocteau et s'installe chez sa mère et sa sœur. Il se marie le 12 août 1937 avec Madeleine Peltier
Sous l'occupation allemande, Jean Desbordes entre en résistance au Service de Renseignement du réseau F2 sous le pseudonyme de Duroc. Il dirige le Réseau Marine F2 qui surveille les mouvements maritimes de la Manche, à partir des bases sous-marines, mais aussi l'arsenal, les fortifications et les terrains d'aviation de Cherbourg. Les informations transmises par le Réseau Marine F2 ont contribué au succès du débarquement allié de juin 1944 en Normandie.
Mais la surveillance allemande se resserre et en juillet 1944 il est arrêté, avec 26 autres personnes du réseau franco-polonais F. Le 5 juillet 1944, il est torturé par les auxiliaires français de la police allemande (Gestapo) dirigés par l'allemand Friedrich Berger, au 180 rue de la Pompe, à Paris. 
Il meurt sous la torture sans avoir parlé le 6 juillet 1944.
Il est décoré à titre posthume Croix d'or de l'Ordre Virtuti Militari (Pour le courage militaire)  qui est la plus haute et la plus ancienne distinction militaire polonaise, récompensant la bravoure face à l'ennemi. 
Le  nom de Jean Desbordes est gravé au Panthéon dans la liste des écrivains morts pour la France pendant la guerre 1939-1945. 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

samedi 27 octobre 2018

Jan van Eyck (1390-1441)

http://menportraits.blogspot.com

Jan van Eyck (1390-1441) 
L'Homme au chaperon bleu c.1430
Muzeul Național Brukenthal

Portrait d'un homme à la capuche bleue, intitulé précédemment Portrait d'un bijoutier ou Portrait d'un homme avec un anneau est un portrait à l'huile sur panneau  de bois de très petit format (22,5 cm x 16,6 cm avec cadre). Il représente un homme non identifié et il est attribué au peintre néerlandais Jan van Eyck a ses débuts, bien qu'aucune  signature ne vienne l'attester.
La peinture a été commandée et achevée vers 1430 par un commanditaire inconnu que l'on a longtemps pensé être un bijoutier av cause de la bague qu'il tenait en main.  On s'est orienté par la suite vers la possibilité que cet homme soit un jeune fiancé offrant une vague à sa promise. 
La toile  contient un certain nombre d'éléments typiques des portraits de Van Eyck, notamment une tête légèrement surdimensionnée, un fond sombre et plat, une attention quasiment digne d'un médecin légiste portée à chaque petits détails du visage et de texture de peau. 
La peinture a été attribuée à van Eyck à la fin du 19ème siècle, mais certains historiens de l'art l'ont toujours contestée jusqu'à un nettoyage de 1991, lorsque la photographie infrarouge a révélé des méthodes de traitement de l'huile indiscutablement de Van Eyck.
Avant 1948, le panneau appartenait au musée national Brukenthal à Sibiu, en Roumanie. Cette année-là, le  régime communiste s'est emparé du panneau, avec dix-huit autres qu'il considérait comme le fonds le plus précieux du musée, et l'a confié au Musée national des arts de Roumanie à Bucarest. 
Fin 2006, avant que  Sibiu ne devienne Capitale européenne de la culture pour une année, les œuvres ont été restituées à Brukenthal.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

vendredi 26 octobre 2018

Winold Reiss (1886-1953) - Portrait of Langston Hughes

http://menportraits.blogspot.com


Winold Reiss (1886-1953)    
Portrait of Langston Hughes, 1927
The Library of Congress 


L'artiste et graphiste américain né en Allemagne Winold Reiss était le fils du célèbre paysagiste Fritz Reiss (1857-1914).  Dans ses premières années, il peignit beaucoup de  paysans allemands dont son père incluait les silhouettes dans ses perspectives. Cl fut une excellente formation de portraitiste pour  le jeune Reiss. Immigré en Amérique en 1913, il  se passionna pour les Amérindiens et collabora aussi comme illustrateur à   "The New Negro " d'Alain Locke, un important ouvrage sur la culture afro-américaine.  Sa travail  le plus remarquable fut celui qu'il effectua au Cincinnati Union Terminal (aujourd'hui  Cincinnati Museum Center) en 1933. 
Pour lui rendre  hommage apres son décès, le peuple amérindien Pieds-Noirs a répandu ses cendres tout le long de la frontière Est du Parc national des Glaciers.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

jeudi 25 octobre 2018

Michel Sittow (1469-1526/27) - Portrait de Don Diego de Guevara

http://menportraits.blogspot.com


Michel Sittow (1469-1525/26)
Portrait de Diego de Guevara  c. 1515/1518, 
National Gallery of Art, Washington,  (Andrew W. Mellon Collection)

Le peintre estonien Michel Sittow, également connu sous le nom de Maître Michiel et de bien d'autres noms  né vers 1469 à Reval (maintenant Tallinn, Estonie) où il est mort en 1525 ou 1526, est un peintre estonien.
Formé à la peinture à Bruges dans le cercle de Hans Memling avant 1488, il a travaillé   pour Isabelle la Catholique à partir de 1492 et s'était installé à Tolède où il a rencontré Juan de Flandes en 1496. Il était connu à la cour espagnole sous le nom de Melchior Alemán. Il travailla  ensuite pour les Habsbourg, en Espagne et aux Pays-Bas.ou on le connaissait sous le nom de Mychel Flamenco. En 1514, il se rend au Danemark où il fait le portrait de Christian II de Danemark. 
Il est retourné à Reval (maintenant Tallinn en  Estonie)  sa ville natale  à une date indéterminée, entre 1516 et 1518.  Il est mort dans cette meme ville au cours d'une épidémie de peste. 

Don Diego de Guevara ( environ 1450-1520) fut un  ambassadeur espagnol qui a servi quatre, voire cinq ducs de Bourgogne successifs, couvrant les dynasties des Valois et des Habsbourg, principalement dans les Pays-Bas . Il était également un collectionneur d'art important et possédait notamment dans sa collection  le célèbre portrait Arnolfini de Jan van Eyck  aujourd'hui à Londres.

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mercredi 24 octobre 2018

Jean-Étienne Liotard (1702-1789)

http://astilllifecollection.blogspot.com


Jean-Étienne Liotard (1702-1789) 
Portrait of a Grand Vizier of Ottoman Empire,  Hekimoğlu Ali Pasha 1738-43.
National Gallery London 

Selon une  note de la National Gallery de Londres qui s'est beaucoup interrogée sur ce tableau qu'elle conserve dans ses collections, : " Le costume correspond bien à celui d'un grand vizir, mais il se peut que la personne qui le porte ne soit pas le grand vizir mais un turc ordinaire. Par ailleurs ce tableau a  déjà aussi été identifiée comme étant un portrait d'Edward Wortley Montagu (1713-1776) et aussi comme un autoportrait possible de Liotard en costume exotique.  "
Liotard a beaucoup voyagé en Europe et à l'Est. Il  a visité Constantinople en 1738 et y vécut même pendant quatre années, réalisant sur place nombre de dessins et pastels de sujets orientaux.

____________________________________________
2018 - A Still Life Collection 
Un blog de Francis Rousseau 

mardi 23 octobre 2018

Jean-Antoine Watteau (1684-1721) - Etude de tête d 'homme

http://menportraits.blogspot.com


Jean-Antoine Watteau (1684-1721) 
Etude de tête d 'homme
The MET
(not on view)

Ce portrait qui semble être une étude pour une des musiciens qui peuplent ses fêtes galantes,  si précis que la dentition du personnage y est rendu avec un soin extrême, a un caractère tout à fait intemporel. 
Absolument adulé de son époque par un petit groupe d'admirateurs, auréolé d'une légende romantique au 19e siècle, Watteau demeure  "un accident dans l'Histoire de l 'art" et un inconnu pour la plupart des hommes du 21e siècle, malgré les prix fabuleux atteints par ses toiles ou le moindre de ses dessins. Les biographes se perdent et nous perdent souvent dans les détails assez contradictoires de sa vie, dans l'histoire complexe de ses relations, parfois orageuses, avec ses amis, ses condisciples, ses maîtres et ses protecteurs, complexité qui reflète l'instabilité de son caractère et de son humeur que tous  ses contemporains sans exceptions définissent comme sombre et souvent mauvaise. 
Quant à la chronologie de son œuvre, elle demeure - pour le moins - peu assurée...
Selon l'Encyclopédie Larousse, le nombre de ses toiles est évaluée aujourd'hui à 200 environ, toujours d'un format assez restreint, presque jamais datées et jamais signées, comme la plupart de ses dessins et études préparatoires souvent  empreintes de mélancolie et d'inquiétude.

____________________________________________

2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

lundi 22 octobre 2018

Rembrandt (Rembrandt van Rijn) (1606–1669) - Portrait of a man


http://menportraits.blogspot.com

Rembrandt (Rembrandt van Rijn) (1606–1669 )
 Portrait of a man, 1632
The MET 

Ce portrait qui date de la première année à Amsterdam de Rembrandt, est remarquable par sa qualité et son état.  Il est conservé actuellement au Metropolitan Museum of Art de New York où il est montré au public dans la Gallery 964.  Selon la notice du MET concernant cette oeuvre : " Les subtilités de lumière et de texture que l'on retrouve dans le visage rugueux et les cheveux fins, dans les couches parcheminées de la collerette et même dans le costume noir sont des effets que l'artiste avait progressivement maîtrisés dans sa ville natale de Leiden au cours des années précédentes ".


____________________________________________
2018 - Men Portraits 

Un blog de Francis Rousseau

dimanche 21 octobre 2018

Frederic Leighton (1830–1896) - Study of Male Figure, Half-Length

http://menportraits.blogspot.com


Frederic Leighton (1830–1896) 
 Study of Male Figure, Half-Length
Private owner 

Frederic, baron Leighton est un peintre et sculpteur britannique de l'époque victorienne qui fut  très à la mode et exerça une forte influence sur son époque, si bien qu'il fut élu en 1878 président de la Royal Academy. Ses peintures convenaient parfaitement à l'esprit nostalgique de l'époque victorienne : elles reflètent sa quête de l'« âge d'or » remontant aux périodes de la Grèce et de la Rome antiques ou évoquant les grands moments de la  Renaissance florentine.

2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

samedi 20 octobre 2018

Albert Edelfelt (1854-1905)

 http://menportraits.blogspot.com

Albert Edelfelt (1854-1905) 
From the Port of Copenhagen I, ca. 1890 
Private collection

Ce tableau représentant le port de Copenhague fut commandé au peintre danois Albert Edelfelt par l'Empereur de Russie Alexandre III  pour être exposé à Paris lors de l'Exposition universelle de 1889.  La famille impériale russe connaissait Edelfelt depuis plusieurs années déjà, lui avait acheté plusieurs œuvres et commander, en 1882, le double portrait des enfants impériaux Michail et Xenia à Saint-Pétersbourg. C'est d'ailleurs en travaillant sur le portrait des enfants, qu'Edelfelt fit la connaissance de l'impératrice Maria Feodorovna, née Dagmar, fille du roi Christian IX du Danemark avec laquelle il avait la  possibilité de parler danois. 
Lorsque l'empereur commanda ce tableau du Port de Copenhague à Edelfelt,il stipula qu'il devait représenter l 'entrée du port et serait accroché au mur du palais impérial d'Helsinki. 
Edelfelt n'étant pas à proprement parler un peintre de marines, il s 'inspira de croquis et d'études du port d'Helsinki et  d'un séjour de quelques semaines à Copenhague passé à croquer ou photographier les lieux avant de commencer la toile dans son atelier de Paris.  Le marin représenté sur le pont est d'ailleurs un modèle parisien du peintre et n'a rien de commun - si ce n'est le costume-  avec un marin danois ou russe !
Une fois les croquis terminés, Edelfelt les montra à l'Empereur. Ce dernier choisit le croquis avec la baie de Tre Kroner qui mettait en vedette son yacht impérial Derjava.  L'impératrice quant à elle tenait à  voir  la vue de Holmen et de la ville de Copenhague et tenait à la présence d'un drapeau danois  (Le Dannebrog avec une croix blanche sur un fond rouge).  L 'impératrice aurait préféré une journée ensoleillée mais l'empereur préférait la journée brumeuse que l'on voit sur cette  version. L'empereur et l'impératice ne parvenant pas à s'entendre sur le contenu,  Edelfelt peignit deux tableaux qui respectaient chacun les souhaits contradictoires de ses commanditaires et en fit deux copies plus petites qu'il garda pour lui et exposa à Helsinki et à Paris, après que l’empereur et l’impératrice eurent reçu les œuvres qu’ils avaient commandées. 

____________________________________________
2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

vendredi 19 octobre 2018

Joos van Cleve (ca.1480- 1540) - Portrait d'un jeune homme

http://menportraits.blogspot.com

Joos van Cleve (ca.1480- 1540)
Portrait d'un jeune homme, vers 1520 
(huile sur panneau de bois) 
Musée des beaux-arts de Lyon 

Le peintre flamand Joos van Cleve, né Joos van der Beke, appartient à  l'École d'Anvers. Il est issu d'une importante dynastie de peintres ayant été actifs à Anvers et a Gand et que l'on dénombre à une bonne vingtaine.   Joos vna Cleve fait  des plus connus de la dynastie avec Hendrik III van Cleve, Martin van Cleve et William van Cleve le Jeune. 
Sa date de naissance  qui est notée ici aux alentours de 1480 n'est en réalité pas connue avec précision comme beaucoup des peintres de cette époque.  Joos van Cleve a été identifié comme le Maître de la mort de la Vierge, peintre anonyme auteur de deux triptyques aujourd'hui conservés à la Pinakothek de Munich et au Wallraf-Richartz Museum de Cologne Dans son Schilder-boeck, Van Mander le confond avec son fils Cornelis (c. 1520 -c. 1569), qui, également peintre, était surnommé « sotte Cleef » en raison de la folie dont il fut frappé.
On sait que  peu après 1530, Joos van Cleve réalisa quelques portraits prestigieux, our la cour de France entre autres,  où il peignit le portrait de François Ier et celui de son épouse Éléonore de Habsbourg. Vers 1536 il fit également celui du roi d'Angleterre, Henri VIII. 

2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau


jeudi 18 octobre 2018

Elihu Vedder (1836-1923)

http://menportraits.blogspot.com


Elihu Vedder (1836-1923)
The Questioner of the Sphinx, 1853
Museum of Fine Arts Boston

Le peintre symboliste américain Elihu Vedder  était aussi un poète et un illustrateur de livres connu connu pour ses 55 illustrations de la traduction par Edward FitzGerald de The Rubaiyat d' Omar Khayyam (édition de luxe, publiée par Houghton Mifflin).
Il vécut peu de temps aux Etats Uniset  se rendit se rendit plusieurs fois en Europe, notamment en Italie (où il est inhumé) et Angleterre où il fut très influencé par les préraphaélites. Il était un ami^roche de de Siméon Solomon et fut treè intéressé les travaux des mystiques anglais et irlandais tels que William Blake et William Butler Yeats. En 1890, Vedder aida à fonder le groupe In Arte Libertas en Italie.
En 2008, le Smithsonian American Art Museum a organisé une exposition d'illustrations des Rubaiyat de Vedder.


2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau

mercredi 17 octobre 2018

Anthony van Dyck (1599 - 1641) - Pâris

http://menportraits.blogspot.com

Anthony van Dyck (1599 - 1641) 
Pâris,  c.1628 
The Wallace Collection


Pâris (Πάρις) ou Alexandre (Ἀλέξανδρος) est un prince troyen, fils cadet du roi Priam et d'Hécube, il est le frère d'Hector et de Cassandre.
Cassandre prédit que le futur prince que porte sa mère Hécube causera la perte de Troie. Effrayé, Priam ordonne que l'enfant soit assassiné : Pâris est ainsi abandonné sur le mont Ida, où toutefois il se trouve recueilli par un berger du nom d'Agélaos. Devenu adulte, il se fait reconnaître comme prince troyen, fils de Priam. Un jour qu'il garde ses troupeaux de moutons, il voit apparaître devant lui Aphrodite, Athéna et Héra, qui lui demandent de choisir à qui la « pomme de discorde », destinée « à la plus belle des déesses de l'Olympe », doit être remise . Cette épisode des frasques mythologiques grecques est connu sous le nom de  jugement de Pâris
Pâris opte en faveur d'Aphrodite, qui lui promet l'amour de la plus belle femme du monde. Il enlève donc Hélène, femme de Ménélas ; ce qui déclenche la guerre de Troie. Vaincu par Ménélas en combat singulier, il doit son salut à l'intervention d'Aphrodite. Guidé par Apollon, il tue Achille d'une de ses flèches, avant de mourir de celles de Philoctète.


2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau


mardi 16 octobre 2018

Eduard von Gebhardt (1838–1925) - Estonian peasant

http://menportraits.blogspot.com


Eduard von Gebhardt (1838–1925)
 Estonian peasant, 1867

 Franz Karl Eduard Gebhardt, aussi Eduard von Gebhardt, est un peintre et professeur de l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Son orientation, due à son éducation, l'oriente d'emblée vers la peinture religieuse à laquelle il parvient à donner un réalisme propre à son époque doublée d'un contenu nationaliste. Il traite des scènes bibliques en  s'inspirant des maîtres néerlandais des 15e et 16e siècles, reprenant les personnages et les motifs artistiques de cette époque. A mesure que son oeuvre gagne   en profondeur, en simplicité et en vérité, il renonce  peu à peu à la beauté et l'idéal de la représentation, ce qui divise les spectateurs mais lui permet de donner une vision assez unique  du réalisme nordique.

2018 - Men Portraits 
Un blog de Francis Rousseau